Allocations chômage et retour en France

Allocations chômage et retour en France

Pôle Emploi et ARE (Allocations de retour à l’emploi)

En France l’institution en charge du versement des allocations chômage est Pôle Emploi (anciennement ANPE).
Pour pouvoir prétendre aux allocations chômage il faut avoir travaillé (et donc cotisé) auprès d’un employeur français pendant 122 jours ou 610 heures. Il est possible de toucher des allocations chômage (aujourd’hui ARE : Allocation de Retour à l’Emploi) dans d’autres cas :

  • Vous êtes éligible à un transfert de droits (voir ci-dessous),
  • Vous touchiez des ARE que vous avez suspendues avant de partir (dans ce cas il suffit de signaler votre retour à Pôle Emploi),
  • Vous avez démissionné pour « suivi de conjoint » à l’étranger, au quel cas vous êtes éligible aux ARE.

Au chômage à l’étranger : faire transférer ses droits

Si vous avez travaillé dans un pays de l’Union Européenne ou dans un pays qui a signé une convention avec la France (il faut se renseigner au consulat de France sur ce point), il est possible de faire transférer vos droits vers la France à votre retour.

Plusieurs dispositifs sont possibles en Union Européenne, en fonction de votre situation.
Si vous percevez déjà des allocations chômages dans le pays de résidence, il est possible de les transférer en France pour continuer de les toucher les trois premiers mois après le retour, le temps que Pôle Emploi prenne le relai. Il faut pour cela faire remplir le formulaire U1 par l’organisme en charge de l’assurance maladie à l’étranger, puis transmettre ce formulaire à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) en France.
Si vous ne percevez pas d’allocations chômage dans le pays de résidence mais que vous travaillez depuis assez longtemps pour avoir ouvert des droits, il est possible de faire valoir ces périodes travaillées auprès du Pôle Emploi en France pour toucher des allocations chômages à votre retour. Pour ce faire il faut faire remplir le formulaire U2  par l’organisme en charge de l’assurance maladie à l’étranger, puis transmettre ce formulaire à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) en France.

L’organisme responsable de l’assurance maladie en Union Européenne est le CLEISS. Vous trouverez les formulaires et notices d’utilisation sur leur site : www.cleiss.fr.

Visitez également cette page pour une simulation plus précise : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32824

Toutes les formalités qui touchent à Pôle Emploi en rapport avec les français expatriés passent par Pôle Emploi Service, service aux expatriés.

Pôle Emploi Services – Service aux Expatriés
Courrier : TSA 10107 – 92891 NANTERRE CEDEX 9
Téléphone : 01 46 52 97 00
Courriel : expatriespes@pole-emploi.fr
Accueil : 14 rue de Mantes — 92700 COLOMBES
Lundi au jeudi : 9h – 17h et vendredi : 9h – 16h

 

Pour des informations plus détaillées sur l’assurance chômage et les allocations acessibles aux expatriés, consultez le Guide du retour en France pour bénéficier de tous les retours d’expérience de notre communauté.