Retour en France

Le portail du retour d’expatriation en France

Un guide complet

Trois ans de recherche et des mises à jour régulières basées sur des expériences vécues récentes

Des dossiers

Du contenu approfondi et détaillé pour comprendre les différents enjeux du retour

Une communauté

Des milliers de membres qui s’entraident, se conseillent et se rencontrent chaque jour.

Un réseau ouvert

Des dizaines de professionnels de la santé, du droit, du conseil à votre écoute.

Notre histoire

Retour en France est au départ une initiative citoyenne, créée par Anne-Laure Fréant après son retour du Canada en 2013. Face à ses propres difficultés, Anne-Laure a mené des recherches approfondie sur tous les aspects du retour (administratifs, mais aussi psychologiques et professionels), puis elle a publié le résultat sur un site. La première version de retourenfrance.fr était née ! Depuis, avec l’aide précieuse de David Calderini à la technique, le site a été amélioré, il s’est enrichi progressivement pour refléter les évolutions du projet initial. Anne-Laure a par la suite écrit un livre, le Guide du retour en France, désormais remis à jour plusieurs fois par an. Des prestataires sont venus renforcer les troupes, pour conseiller, soigner et défendre les intérêts de ceux qui reviennent. Une communauté d’entraide de 7 000 membres existe sur Facebook depuis 2015. Entre temps, Anne-Laure est devenue consultante pour le Ministère des Affaires Etrangères sur le simulateur gouvernemental « Retour en France », puis a fondé début 2017 le réseau de professionnels appelé « SoignerCeuxQuiBougent », afin de favoriser les rencontres et l’émulation au sein des personnes qui travaillent sur la mobilité en France.

Anne-Laure Fréant

Anne-Laure Fréant

Fondatrice, directrice et responsable éditoriale

Anne-Laure est géographe et chercheuse de formation. Après des études à Paris, Montpellier et Montréal, elle a rejoint la startup Hopper en tant que chef de projet éditorial. Revenue en France en 2014, le projet « Retour en France » et le réseau #SoignerCeuxQuiBougent l’occupent à temps plein depuis.