216

pages

250

liens utiles

5200

heures de travail

3

chapitres thématiques

Dans le guide ...

Ce que vous trouverez dans cet ouvrage

Des informations concrètes

Formulaires, adresses, bons plans, checklists administratives, avec tous les liens directs

Un savoir collaboratif

Les recherches menées pour réaliser ce guide sont fondées sur des dizaines de cas concrets récents

Une réflexion de fond

Les clés pour comprendre le rapport ambigu de la société francaise avec ses expatriés

Une expertise unique

L'auteure du guide est l'experte mandatée par le gouvernement pour réaliser les contenus du simulateur "Retour en France" depuis 2016

Une aide psychologique

Le guide aborde sans tabou la dépression post-retour, la notion de deuil et offre une aide concrète à ceux qui souffrent à leur retour

Des centaines de ressources

Associations pour l'emploi, réseaux multiculturels, communautés, bonnes adresses... sur mesure pour les besoins de ceux qui reviennent

Extraits

Un apercu du guide

La mise en page sur cet apercu ne reflète pas la mise en page du livre


Table des matières

Sommaire
À propos de ce guide . . . . . . . . . . . . . 7
À propos de l’auteur . . . . . . . . . . . . . 15
Parcours à l’étranger . . . . . . . . . . . . .15
La naissance de retourenfrance.fr. . . . . . .16
Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . .. 23
Calendrier pratique du retour 27
Étape 1 : la réflexion. . . . . . . . . . . . .27
Étape 2 : la préparation concrète. . . . . . . 28
Étape 3 : le voyage retour. . . . . . . . . . 29
Étape 4 : l’installation. . . . . . . . . . . 30
Étape 5 : la réintégration . . . . . . . . . . 31

INTRODUCTION

Le retour en France en chiffre . . . . . . . . 33
Pourquoi revient-on ? . . . . . . . . . . . . 35
Où trouver de l’aide au retour ? . . . . . . . 37
Est-il plus difficile de rentrer en France qu’ailleurs ? . . . . . . . . . . . . . . . . 40

CHAPITRE 1 : La dimension humaine du retour

Le choc culturel inversé, c’est quoi? . . . . 46
Le sentiment de décalage . . . . . . . . . . . 47
La perte du « chez soi » . . . . . . . . . . . . 49
Les montagnes russes émotionnelles . . . . . . 50
Personnalité multiculturelle et retour . . . . . . . . . . . . . . . 52
Concilier ses différentes appartenances . . . 52
Se comprendre en tant que « multiculturel » . 54
Les forces de l’intelligence culturelle. . . . 55
La psychologie du retour . . 56
Le retour d’expatriation est un deuil . . . . 57
Combien de temps avant de retrouver ses marques? 60
Prévenir angoisses et dépressions . . . . . . . 61
L’addiction à l’international, ça existe ? . . 63
Le retour des enfants . . . . . . . . . . . . . 64
Gérer l’entourage et ses critiques. . . . . . . 67
Retour et décalage : se sentir intrus . . . . . 67
Se réadapter sans se trahir . . . . . . . . . . 68
Se protéger pour finir son deuil . . . . . . . 68
Solutions pour bien vivre son retour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Aide psychologique et thérapies alternatives. . 70
Le coaching . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
3 minutes de self-coaching . . . . . . . . . . 75

CHAPITRE 2 : Guide administratif

Checklist et formulaires. . . 79
Précisions utiles. . . . . . . . . . . . . . . 79
Formalités avant le retour. . . . . . . . . . . 80
Formalités après le retour. . . . . . . . . . . 85
Dossiers thématiques . . . . . 88
Justifier de son domicile . . . . . . . . . . . 88
Trouver un logement . . . . . . . . . . . . . . 89
L’assurance maladie. . . . . . . . . . . . . . 95
La loi PUMA change tout en 2016 . . . . . . . . 95
Généralités sur l’affiliation . . . . . . . . . 96
Le délai de carence de trois mois . . . . . . . 97
Transfert des droits en Union Européenne . . . .99
Prendre une assurance privée au retour . . . . 100
Mutuelles complémentaires . . . . . . . . . . 101
La carte vitale . . . . . . . . . . . . . . . 102
Femmes enceintes . . . . . . . . . . . . . . . 102
Les impôts . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Quand et où déclarer mes impôts?. . . . . . . .104
Obtenir un avis de non-imposition pour les années
passées à l’étranger . . . . . . . . . . . . . 104
Travailleurs frontaliers. . . . . . . . . . . . 107
Activité indépendante. . . . . . . . . . . . . 108
Les impôts dans le pays de résidence. . . . . . 108
Les aides financières de la CAF. . . . . . . . 109
Le RSA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
Allocations logement . . . . . . . . . . . . . .111
Pôle Emploi et allocations chômage. . . . . . . 111
Allocations chômage . . . . . . . . . . . . . . 112
Les autres allocations . . . . . . . . . . . . 115
Scolarité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Les autres formalités. . . . . . . . . . . . . 121
Retraite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Carte d’électeur. . . . . . . . . . . . . . . . 121

CHAPITRE 3 : Emploi & Carrière

Les services de l’APEC. . . . . . . . . . . . . 125
Bien utiliser Pôle Emploi. . . . . . . . . . . 128
Recréer son réseau. . . . . . . . . . . . . . . 131
Les espaces de coworking . . . . . . . . . . . 133
Les réseaux associatifs pour l’emploi . . . . . 134
Entreprendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
Le point sur le statut d’auto-entrepreneur . . 138
Les statuts les plus communs . . . . . . . . . 139
Les dispositifs d’accompagnement . . . . . . . 139
Se reconvertir . . . . . . . . . . . . . . . . 143
La Validation des Acquis d’Expérience (VAE). . 144
L’AFPA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Bilans de compétence . . . . . . . . . . . . . 145

CONCLUSION

Repartir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
Témoignages & Billets d’humeur. . . . . . . . . 149
Épilogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157

Table des matières

Sommaire
À propos de ce guide . . . . . . . . . . . . . 7
À propos de l’auteur . . . . . . . . . . . . . 15
Parcours à l’étranger . . . . . . . . . . . . .15
La naissance de retourenfrance.fr. . . . . . .16
Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . .. 23
Calendrier pratique du retour 27
Étape 1 : la réflexion. . . . . . . . . . . . .27
Étape 2 : la préparation concrète. . . . . . . 28
Étape 3 : le voyage retour. . . . . . . . . . 29
Étape 4 : l’installation. . . . . . . . . . . 30
Étape 5 : la réintégration . . . . . . . . . . 31

INTRODUCTION

Le retour en France en chiffre . . . . . . . . 33
Pourquoi revient-on ? . . . . . . . . . . . . 35
Où trouver de l’aide au retour ? . . . . . . . 37
Est-il plus difficile de rentrer en France qu’ailleurs ? . . . . . . . . . . . . . . . . 40

CHAPITRE 1 : La dimension humaine du retour

Le choc culturel inversé, c’est quoi? . . . . 46
Le sentiment de décalage . . . . . . . . . . . 47
La perte du « chez soi » . . . . . . . . . . . . 49
Les montagnes russes émotionnelles . . . . . . 50
Personnalité multiculturelle et retour . . . . . . . . . . . . . . . 52
Concilier ses différentes appartenances . . . 52
Se comprendre en tant que « multiculturel » . 54
Les forces de l’intelligence culturelle. . . . 55
La psychologie du retour . . 56
Le retour d’expatriation est un deuil . . . . 57
Combien de temps avant de retrouver ses marques? 60
Prévenir angoisses et dépressions . . . . . . . 61
L’addiction à l’international, ça existe ? . . 63
Le retour des enfants . . . . . . . . . . . . . 64
Gérer l’entourage et ses critiques. . . . . . . 67
Retour et décalage : se sentir intrus . . . . . 67
Se réadapter sans se trahir . . . . . . . . . . 68
Se protéger pour finir son deuil . . . . . . . 68
Solutions pour bien vivre son retour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Aide psychologique et thérapies alternatives. . 70
Le coaching . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
3 minutes de self-coaching . . . . . . . . . . 75

CHAPITRE 2 : Guide administratif

Checklist et formulaires. . . 79
Précisions utiles. . . . . . . . . . . . . . . 79
Formalités avant le retour. . . . . . . . . . . 80
Formalités après le retour. . . . . . . . . . . 85
Dossiers thématiques . . . . . 88
Justifier de son domicile . . . . . . . . . . . 88
Trouver un logement . . . . . . . . . . . . . . 89
L’assurance maladie. . . . . . . . . . . . . . 95
La loi PUMA change tout en 2016 . . . . . . . . 95
Généralités sur l’affiliation . . . . . . . . . 96
Le délai de carence de trois mois . . . . . . . 97
Transfert des droits en Union Européenne . . . .99
Prendre une assurance privée au retour . . . . 100
Mutuelles complémentaires . . . . . . . . . . 101
La carte vitale . . . . . . . . . . . . . . . 102
Femmes enceintes . . . . . . . . . . . . . . . 102
Les impôts . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Quand et où déclarer mes impôts?. . . . . . . .104
Obtenir un avis de non-imposition pour les années
passées à l’étranger . . . . . . . . . . . . . 104
Travailleurs frontaliers. . . . . . . . . . . . 107
Activité indépendante. . . . . . . . . . . . . 108
Les impôts dans le pays de résidence. . . . . . 108
Les aides financières de la CAF. . . . . . . . 109
Le RSA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
Allocations logement . . . . . . . . . . . . . .111
Pôle Emploi et allocations chômage. . . . . . . 111
Allocations chômage . . . . . . . . . . . . . . 112
Les autres allocations . . . . . . . . . . . . 115
Scolarité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Les autres formalités. . . . . . . . . . . . . 121
Retraite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Carte d’électeur. . . . . . . . . . . . . . . . 121

CHAPITRE 3 : Emploi & Carrière

Les services de l’APEC. . . . . . . . . . . . . 125
Bien utiliser Pôle Emploi. . . . . . . . . . . 128
Recréer son réseau. . . . . . . . . . . . . . . 131
Les espaces de coworking . . . . . . . . . . . 133
Les réseaux associatifs pour l’emploi . . . . . 134
Entreprendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
Le point sur le statut d’auto-entrepreneur . . 138
Les statuts les plus communs . . . . . . . . . 139
Les dispositifs d’accompagnement . . . . . . . 139
Se reconvertir . . . . . . . . . . . . . . . . 143
La Validation des Acquis d’Expérience (VAE). . 144
L’AFPA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Bilans de compétence . . . . . . . . . . . . . 145

CONCLUSION

Repartir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
Témoignages & Billets d’humeur. . . . . . . . . 149
Épilogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157

Introduction

Étape 5 : la réintégration

De trois mois à deux ans après le retour : c’est la phase la plus longue du retour. Une fois que le rush des trois premiers mois se termine, les choses ont tendance à retomber. Le temps se fait plus long, on reprend petit à petit un rythme de vie plus stable et plus routinier. Cette limite des trois mois est très variable et perméable selon les configurations : certains seront dans l’instabilité et la fébrilité seulement quelques semaines, d’autres plusieurs mois.
Tout dépend de la vitesse à laquelle on retrouve un logement, un emploi et un équilibre de vie jugé satisfaisant.

Les choses à faire :
• Rejoindre un ou des réseaux (meetups, associations, etc.) qui permettent de sociabiliser et de s’ouvrir de nouvelles perspectives (professionnelles, interculturelles, artistiques
ou autres…) en France ;
• Pour ceux en pleine quête d’identité professionnelle, c’est le moment de contacter un coach ou une structure pour un accompagnement à la construction du projet professionnel, une VAE ou un bilan de compétences (cf. le chapitre « Emploi
& Carrière » ) ;
• C’est la meilleure période pour se mettre également en quête d’une aide psychologique adaptée (cabinets traditionnels ou thérapies alternatives). Certains ressentent des manifestations psychologiques ou somatiques longtemps après le retour, généralement après la phase plutôt excitante des premiers mois. Il faut être vigilant et ne pas hésiter à prendre contact avec des thérapeutes dès que le besoin se fait sentir (voir notre section
« Aide psychologique et thérapies alternatives ») ;
• Pour ceux qui le peuvent, effectuer un court séjour dans son ancien pays peut être très bénéfique, notamment pour les enfants qui mettent ainsi en cohérence leur passé avec leur présent en France.
Voilà le portrait type d’un retour tel que des centaines de témoignages sur notre groupe Facebook le confirment. Cependant, chacun évolue à son rythme et selon sa situation. Le plus important est de ne pas rester seul face à ses difficultés.

Chapitre 1

Le retour comporte de nombreux aspects pratiques et logistiques (déménagement, démarches administratives, etc.), qui sont souvent ceux mis en avant dans le peu de guides existants sur le retour en France. Ils sont en effet les premiers éléments
auxquels on pense, et pour lesquels l’information soit accessible. Le retour étant particulièrement tabou, on est peu habitué à entendre des récits ou à lire des témoignages sur le sujet.
Il n’y a pas vraiment de données accessibles sur le vécu de ces retours ni sur les difficultés concrètes rencontrées par ceux qui reviennent. De plus, il est rare de s’intéresser à ce thème du retour de l’étranger si l’on n’en a pas fait soi-même l’expérience. Pourtant, les dimensions émotionnelles et psychologiques de cette mobilité toute particulière sont les clés d’une compréhension
intelligente et profonde du phénomène. La grande
majorité des personnes qui reviennent ont, avant tout, besoin d’être écoutées, comprises, de pouvoir s’exprimer face à un interlocuteur qui saura les guider intelligemment.
Comprendre le retour ne se réduit pas à l’analyse distante et statistique des flux migratoires, mais implique de s’intéresser aux trajectoires géographiques, professionnelles et personnelles
des individus. C’est aussi par le récit de chacun que l’on peut comprendre dans sa globalité et sa complexité l’expérience de la mobilité.

Chapitre 2

Formalités après le retour :

• S’affilier à la sécurité sociale
Petite révolution dans le monde de la sécurité sociale en France ! En 2016, la CMU de base et le rattachement à un ayant droit disparaissent, au profit de la Protection Universelle Maladie (PUMA), valable tout au long de la vie « tant que la
résidence en France est stable ». Cela signifie que toute personne pouvant justifier de sa résidence stable et régulière en France (depuis au moins trois mois) bénéficie, qu’elle travaille ou non, d’une couverture santé minimale garantie, et ce sans
avoir à justifier continuellement de sa situation par l’envoi de justificatifs. Toute personne qui revient en France peut ainsi s’affilier au régime général en remplissant un simple formulaire
unique, trois mois après son retour : le formulaire d’affiliation du régime général sur critère de résidence. Plus de détails dans la section « Assurance maladie ».
Accéder au formulaire en ligne
Accéder aux informations sur la PUMA

• Déclaration de perte, vol, ou dysfonctionnement de la carte vitale
En France, « on n’existe pas » sans carte vitale. Il faut absolument la mettre à jour (en pharmacie), ou en demander une autre si elle est perdue. La demande peut se faire en ligne sur ameli.fr, à condition d’avoir un compte. Sinon, il faut remplir un formulaire papier et l’envoyer à la CPAM la plus proche.
Accéder au formulaire en ligne

• S’inscrire à Pôle Emploi
Indispensable pour toucher des allocations chômage,
mais aussi pour bénéficier du statut de demandeur d’emploi. L’inscription est gratuite et rapide. Ne la faites pas si vous n’êtes pas encore rentré en France car il faudra se présenter à un entretien obligatoire dans un délai d’une semaine pour valider
l’inscription. Vous bénéficiez ensuite d’un compte sur le site…

Chapitre 3

La Validation des Acquis d’Expérience (VAE)
La VAE permet à toute personne ayant exercé un emploi au moins trois ans dans un même domaine d’accéder à une certification (diplôme ou certificat de qualification professionnelle).
Elle peut être très utile lors du retour en France quand on a exercé un emploi pour lequel il existe des certifications au sein du RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles),
et que l’on souhaite faire reconnaître ses acquis auprès des futurs employeurs.
La VAE permet d’augmenter ses qualifications (passer d’un BAC +2 à un BAC+3 par exemple), ou de les acquérir (faire valider un niveau CAP, BEP, BAC ou supérieur), le tout sans avoir à remettre un pied à l’école.

Bon à savoir : la VAE est possible également pour les bénévoles
et les demandeurs d’emploi. Elle permet de valoriser
une expérience, même « en gruyère » (comme connaissent souvent les conjoints d’expatriés), ou un parcours alliant des petits boulots, du bénévolat et du travail rémunéré, et d’ainsi obtenir une reconnaissance dans le monde du travail français. Il
faut toutefois justifier d’une expérience de trois ans minimum (cumulée) et qui soit cohérente avec la certification demandée.

Une demande de VAE est un processus long (8 à 12 mois) qui nécessite une réelle motivation. Pour les personnes déjà en poste, l’employeur peut prendre en charge une partie de la VAE si celle-ci est liée à la progression dans l’entreprise. Dans tous les cas, il faut déposer un dossier détaillé relatant ses expériences professionnelles auprès de l’organisme certificateur, qui examine ensuite la candidature pour une validation totale ou partielle de la VAE.

Téléchargez vite votre guide !

Télécharger

Chapitres

Psychologie, administratif, emploi

Guide pratique et concret, l’ouvrage aborde les trois grands aspects du retour d’expatriation utiles à ceux qui préparent leur retour (ou qui sont déjà rentrés) : la dimension humaine et psychologique, l’administratif et l’emploi

Chapitre 1 : la dimension humaine

Chapitre 1 : la dimension humaine

La dimension humaine du retour : comment faire pour gérer son retour d'un point de vue émotionnel? Comment s'y préparer? Comment communiquer avec son entourage? On aborde toutes les questions jamais abordées ailleurs sur le retour d'expatriation

Chapitre 2 : Guide administratif

Chapitre 2 : Guide administratif

Pour tous les profils d'expatriés : checklist, liens vers tous les formulaires utiles, marche à suivre, exceptions à connaître, adresses,sites web et conseils pour survivre à l'imbroglio bureaucratique de la France

Chapitre 3 : Emploi & carrière

Chapitre 3 : Emploi & carrière

Le point sur toutes les difficultés, opportunités, réseaux, bons plans et choses à connaître sur la culture professionnelle en France avec un profil international. On parle aussi d'entrepreneuriat, de réseaux et de coworking

Les offres

Différentes options pour accompagner votre retour en France

EBOOK

EBOOK

25

  • Le ebook en PDF
  • Lecture électronique seulement
  • 260 pages

A propos de l'auteur

Have you met ... Anne-Laure ?

Une petite biographie

Géographe de formation, Anne-Laure Fréant s'est expatriée d'abord pour les études (master 2 puis doctorat à l'Université du Québec à Montréal), puis pour le travail (chef de projet digital pendant 3 ans pour la startup Hopper). Personnalité "multipotentielle", curieuse et entrepreneure dans l'âme, Anne-Laure a aussi fait un PVT de dix mois en Nouvelle-Zélande et plusieurs voyages avant de revenir en France en 2013. En 2015 elle fonde le site retourenfrance.fr et crée le groupe facebook d'entraide pour le retour en France qui compte aujourd'hui presque 8 000 membres. Son projet est remarqué par le gouvernement qui fait appel à ses services pour réaliser les contenus du simulateur gouvernemental "Retour en France" lancé en Février 2016.

Philosophie et vision

La France a un potentiel extraordinaire en matière d'innovation, d'entrepreneuriat, de créativité. Pourquoi alors rendre la vie si dure aux Francais qui reviennent d'ailleurs, dans leur propre pays ? Partant de ce constat, et d'une expérience personnelle douloureuse du retour, Anne-Laure se bat pour faire progresser des valeurs d'ouverture, d'inclusion et d'émulation dans notre société. Et cela commence par aider ceux qui reviennent à s'y épanouir à nouveau !